Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , ,

venez-visiter-mon-siteVous avez créé votre site Internet et, jour après jour, vous regardez vos statistiques. Désespoir : même en ayant les données par pays, vous savez que votre mère est allée le visiter… et quelques amis pour faire bonne mesure. D’ailleurs, ils vous ont laissé des commentaires pour vous encourager : « C’est beau. Je suis fière de toi. Mais heureusement que tu m’as donné l’adresse, Google ne le trouve pas !! » Allez-vous devoir payer des publicités pour que les moteurs de recherche daignent enfin s’intéresser à votre site ou à votre blog ?

Dois-je payer de la publicité ?

Il existe un moyen d’avoir plus de visites : Google ads. Comment ça marche ? Vous choisissez des termes ou expressions de recherche et vous misez une somme par clic et par terme de recherche avec un montant maximum journalier. J’ai bien dit « misez ». Parce que si vous payez 10 sous le clic, celui qui paie 75 sous pour les mêmes termes de recherche passera devant vous dans les résultats affichés par Google. À vous de choisir si cette solution vous convient. Si vous ne voulez pas payer, voici quelques pistes à explorer.

Comment améliorer la visibilité de votre site internet gratuitement

  • Faites apparaître votre nom sur toutes les pages de votre site
  • Ne recopiez pas le C4 de vos livres. Les moteurs de recherche ont tendance à écarter les doublons et laissent de côté certaines références.
  • Reliez votre site à facebook, tweeter et autres réseaux sociaux.
  • Inscrivez son adresse dans la section « à propos » de facebook.

 

Comment attirer du monde sur votre blog gratuitement

En plus des outils utilisés pour un site, vous en avez d’autres pour améliorer le référencement de votre blog :

  • Utilisez les mots-clés afin que vos articles apparaissent dans les résultats de plusieurs recherches. Regardez les mots-clés utilisés pour ce billet, cela va vous donner une idée.

  • Lorsque vous écrivez votre billet, si vous utilisez wordpress, vous avez la possibilité d’inclure un extrait (entre 150 et 300 caractères) dans la boîte prévue à cet effet. Il a deux fonctions : la première consiste à ne pas surcharger la présentation de votre blog. L’extrait apparaît et le visiteur a le loisir de cliquer dessus pour faire apparaître le billet s’il l’intéresse. Sa deuxième fonction est le référencement. Son texte doit être significatif et efficace.

Vous avez appliqué ces trucs mais les moteurs de recherche ignorent toujours votre site ou votre blog ? C’est normal. Plus nombreux seront les visiteurs, plus votre référencement sera efficace. C’est un cercle vertueux. La solution : générer un trafic préalable, voire récurrent sur votre site et/ou votre blog… et attendre.

Les réseaux sociaux à la rescousse

Annoncez la bonne nouvelle sur facebook, tweeter, etc. Et partagez cette information dans différents groupes, pertinents bien sûr.

L’avantage du blog sur le site, c’est que vous pouvez partager à chaque fois que vous écrivez un nouveau billet. Assurez-vous toutefois qu’il présente un réel intérêt, une valeur ajoutée.

Vous pouvez également créer un événement facebook pour que vos amis puissent s’inscrire à votre infolettre, s’abonner à votre blog, etc.

Soyez créatif, ou à défaut soyez simple : évitez les appels désespérés « Vous avez vu mon nouveau site ? Il est beaauuu ! Alors, pourquoi ne le visitez-vous pas ? ».

Un conseil : ayez une page facebook d’auteur différente de votre profil privé[i]. La page vous permet de ne pas être limité à 5000 « amis », et ce qui concerne vos proches n’a pas forcément d’intérêt pour vos lecteurs. Différencier les deux permet également de limiter des accrocs fâcheux à votre image publique.

Vous pouvez également créer un réseau : en vous abonnant à d’autres blogs, en rebloguant, etc. La solidarité fonctionne, encore faut-il l’initier.

Faites-vous répertorier 

Pour les auteurs québécois, vous pouvez avoir votre fiche dans l’ÎLE http://www.litterature.org/mission/ en posant votre candidature auprès de l’UNEQ.

Pour tous les auteurs francophones, visitez le site Weblettres et notamment le répertoire http://www.weblettres.net/sommaire.php?entree=20&rubrique=46 qui vous permettra de voir dans quelle base de données et sur quel site vous pouvez apparaître en tant qu’auteur, et sur lesquels vous pouvez référencer votre site ou votre blog.

Sur Webassociation des auteurs, vous avez la possibilité de partager vos articles de blog. Visitez le site et allez sur leur page « Mode d’emploi ». Vous pouvez également vous en inspirer pour créer un blog communautaire.

 

[i] Si vous ne connaissez pas la différence, vous pouvez vous reporter à la page d’aide de Facebook ou encore à cet article : http://webchronique.com/comprendre-les-differences-entre-les-pages-les-groupes-et-les-profils-facebook/

©Agence Littéraire Laëns 2014

Advertisements