Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , ,

bonhomme prince charmantLes «règles» d’écriture dont on entend tellement parler ne sont pas des règles incontournables. Ce sont des guides que l’on doit connaître, mais il n’est pas forcément nécessaire de s’y conformer. Surtout quand elles sont radicalement opposées à votre style naturel. Lorsque c’est fait avec compétence et talent, enfreindre les règles est l’une des meilleures façons de se distinguer. Nous allons le voir avec l’exemple du roman sentimental.

Quelles sont ces règles d’écriture?
Pour qu’un roman sentimental soit publié, on a énuméré des douzaines et de douzaines de règles. Parmi celles-ci, on trouve notamment de ne pas passer des pensées d’un personnage à celles d’un autre, de se limiter à un point de vue par scène, d’éviter les décors exotiques trop connotés, de ne pas mettre en scènes des athlètes ou des personnalités de la télévision. En vérité, il y a très peu de règles précises. L’une d’entre-elles est, bien sûr, l’heureux dénouement. Les lecteurs achètent un roman d’amour pour éprouver la satisfaction d’un dénouement heureux. Une autre règle est que l’histoire se déroule entre un homme et une femme.

Vous lisez ces lignes et vous pensez déjà à des romans qui transgressent ces règles : Le rêve de Zola, histoire superbe, les sentiments les plus intenses et bien sûr la fin tragique ; c’est du Zola quand même. Ou encore la nouvelle « Brokeback Mountain » d’Annie Proulx, dans laquelle vous pouvez passer beaucoup de temps à chercher le personnage féminin…

Par conséquent, ce qui fait vendre votre livre, ce ne sont pas les règles que vous avez appliquées ni celles que vous avez transgressées, c’est votre voix personnelle, votre style propre. Alors évidemment, il y a roman sentimental et roman sentimental. Les Harlequin en font partie, tout comme les Nora Roberts et Danielle Steel, mais les œuvres citées plus haut aussi. Ceux qui savent transgresser les règles peuvent traverser les époques, les autres trouvent également un public, encore faut-il convaincre un éditeur…

Advertisements