Mots-clés

, , , , , , ,

bonhomme peint des personnagesPour créer et développer des personnages, bien des écrivains s’inspirent de personnes réelles. Est-ce à dire qu’à un personnage de roman correspond une personne réelle ? Ce n’est pas conseillé, si vous voulez vraiment faire de la fiction… et éviter les procès. Mais vous pouvez mélanger plusieurs caractéristiques appartenant à des personnes réelles pour créer un seul personnage. Vous obtiendrez ainsi  des personnages multidimensionnels, psychologiquement riches, qui vous permettront autant d’avancées dans l’intrigue de votre roman. Alors, comment procéder ?

Considérez une dizaine de personnes que vous connaissez bien (ou 10 personnages de fiction). Vous allez faire des fiches, 5 pour chacune de ces personnes :

1)    la première va porter sur les traits de caractère (sexe, âge, caractère dominant que cette personne présente au monde qui l’entoure, ce qu’elle est vraiment à l’intérieur),

2)    la seconde porte sur les conflits externes (l’objectif : qu’est-ce que cette personne veut avant toute autre chose ?, la motivation : pourquoi le veut-elle ?, les obstacles qu’elle rencontre en chemin)

3)    ensuite, on en fait une sur le conflit interne (un défaut ou une faiblesse : qu’est-ce qui est cassé dans cette personne ?, le masque : comment cache-t-elle cette faiblesse?)

4)    la dynamique du personnage (comment cette personne devient-elle plus forte ou meilleure ? Quel événement déclenche la transformation ? Quel est le résultat ?)

5)    caractéristiques additionnelles :

–         la race,

–         l’emploi qu’elle occupe,

–         ce qu’elle aime,

–         ce qu’elle déteste,

–         ses loisirs,

–         ses habitudes,

–         ses bizarreries ou ses excentricités,

–         la chose qu’elle préfère,

–         la chose la plus importante pour elle,

–          sa réputation,

Quand vous avez rempli ces 5 cartes pour chacune des personnes réelles auxquelles vous pensiez, il suffit d’en permuter certaines pour créer des personnages. Attention, toutefois à conserver une certaine cohérence…

Alors, à vous de jouer !

Advertisements