Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

booktubeurVous suivez plusieurs blogues littéraires, mais connaissez-vous les booktubeurs ? Ce sont des passionnés qui parlent de leurs lectures dans des capsules vidéos, en ligne sur Youtube. Ils mettent aussi en scène le déballage des colis, relèvent des défis, parlent de leur PAL (Pile À Lire) ; autant de manières de nous faire entrer dans leur quotidien de lecteurs. Pour renforcer cet aspect, ils se filment le plus souvent dans leur chambre ou devant une bibliothèque remplie de livres. Cela donne des présentations dynamiques et personnelles, des critiques souvent décalées, prétextes à échanges avec les abonnés et aux partages sur d’autres réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Tumblr, Goodreads, etc.).

      Avec le phénomène Booktube vient un vocabulaire spécifique : il y a les Bookhaul (bilan des achats), un Bookshelf tour (présentation physique des étagères de livres), un Unboxing (déballage de colis), un Wrap up (bilan des lectures), ou encore un Update lecture (bilan des lectures les plus récentes), etc. En outre, les booktubeurs lancent et partagent des tags, sortes de questionnaires thématiques. Le tag est lancé par une personne qui en tague une autre, laquelle doit relever le défi. Il y a aussi les Read-a-thon et BookTube-a-thon, des marathons de lectures. Ne vous laissez pas intimider par ce jargon, les booktubeurs touchent une cible que les (de plus en plus rares) émissions littéraires ne parviennent pas à atteindre, notamment le jeune public, mais pas que.

     Voici quelques booktubeurs québécois, que vous aurez plaisir à découvrir. Explorez leurs chaînes, regardez leurs vidéos et n’hésitez pas à vous abonner.

 

attentionAVERTISSEMENT :

Les booktubeurs créent des envies de lecture. Aucun antidote n’existe à ce jour.

 

     On commence avec Audrée, une étudiante et travailleuse autonome de Montréal. Audrée se décrit comme une « fière montréalaise, avide de voyages et de découvertes, fan de bouffe santé, amoureuse de l’été ». Elle vous parle de romans, de livres mieux-être, de développement personnel, d’albums jeunesse, de livres de recettes, etc. Il lui arrive de déborder sur des sujets qui se rattachent à ses routines de lecture, comme la papeterie et le thé, le cocooning… Vous l’aurez compris, lire s’inscrit pour Audrée dans une philosophie de vie. Son blogue, ElleM.ca, centré sur le mieux-être, complète sa chaîne Youtube, Elle M Bouquiner.

 

     Camille fait partie de ceux qui croient au pouvoir contagieux de la lecture ; elle vous fait part de ses coups de cœur, de ses bons plans, relève des défis, explique sa manière de classer les livres dans sa bibliothèque, etc. Si Camille se dit « sniffeuse de livres », elle croit que le livre numérique surclassera le livre-papier. Son booktube, Les lectures de Camille, se consacre aux « romans de filles », thrillers, dystopies, fantastique, littérature pour jeunes adultes, littérature québécoise, etc. Ne manquez pas Tom-le-gros-chat, qui peut faire quelques apparitions à l’écran.

 

     Catherine a étudié en littérature, en cinéma et en bibliothéconomie à l’Université de Montréal. Elle est aide-bibliothécaire. C’est sa passion pour la littérature, qui l’a poussée à lancer sa chaîne BookTube, La Biblio Geek. Catherine aime partager ses découvertes et son opinion sur ses plus récentes lectures, et lit de tout (classiques, roman contemporain, science-fiction, fantastique, fantasy, horreur, bande dessinée, policier, drame, biographie, etc.). Ce qu’elle recherche : « une bonne histoire, des personnages bien développés, pas trop clichés, et une belle plume ». Son auteure favorite reste J.K. Rowling, qu’elle admire. Elle apprécie également les styles de Louis Gauthier, Éric Dupont, Martin Page et Catherine Lepage.

 

     Tania Carignan est une booktubeuse de 24 ans, mais sa chaîne, Read-Listen-Feel, a déjà 5 ans d’existence. Si les histoires la font rêver depuis toute petite, c’est à la fin de son adolescence qu’elle plonge à corps perdu dans les livres. Tania lit principalement des romans Young Adult et New Adult, « en fantastique ou en contemporain ». Et, elle insiste, elle est une romantique dans l’âme. Tania se décrit comme une physiothérapeute en quête d’évasion. Elle lit sur papier ou en numérique, en français et en anglais. Tania est également « une grande passionnée de cinéma et de séries télévisées », alors ne vous étonnez pas si vous retrouvez ce genre de contenu sur sa chaîne. Il peut aussi lui arriver de parler café, dont elle raffole, ou de son chat (qui aime bien passer à la caméra, lui aussi).

 

     Sur Mel Jannard, Mélanie met de l’avant de la littérature pour ados, mais surtout amène les ados et les jeunes adultes à découvrir ses coups de cœur littéraires, en les présentant sous un angle différent des critiques de la presse écrite. À 29 ans, cette Montréalaise d’adoption croit dur comme fer qu’il est possible de faire aimer la littérature au jeune public. Son public, sous le charme, confirme son approche : « plusieurs personnes que je ne connais pas personnellement viennent me dire qu’elles ont acheté tel ou tel livre après avoir vu mes vidéos. » Mélanie lit de la BD, des nouvelles, du roman. Si ses présentations peuvent être critiques, Mélanie ne s’éternise pas sur des livres qu’elle n’aime pas. « Le but est de proposer des découvertes cools. » Pour cela, elle réalise des vidéos parfois incongrues, honnêtes toujours. Et son plaisir est contagieux !

 

     Marie-Hélène, 26 ans, est une booktubeuse de Québec au caractère bien trempé. Sa personnalité ressort de ses capsules pour notre plus grand plaisir. Des lectures sombres, voire très sombres — Marie-Hélène avoue sa préférence pour Patrick Sénécal —, de l’humour noir et absurde, l’élection de Harry Potter comme série préférée, MH n’est jamais là où on l’attend. Elle surprend et nous happe dans ses capsules. MH La Lectrice est un booktube à découvrir.

 

     Maxim Poulin, 20 ans, est coiffeur et déjà co-propriétaire d’un salon de coiffure. Victime d’intimidation au secondaire, il se réfugie à la bibliothèque de son école. Hors de portée de ses agresseurs, il y découvre les livres, notamment le fantastique. Comme pour beaucoup de booktubeurs, tout a commencé pour lui avec Harry Potter. Depuis, ses livres s’accumulent, et il cède à sa passion aussi souvent que possible. Son maître mot : l’évasion. Il lit « du fantastique, de l’horreur, du paranormal, de la dystopie, mais pas énormément de romance. J’aime qu’il y ait de la romance dans les romans ; mais il est très rare que je lise un livre d’amour, car je trouve cela redondant. » Maxim lance son booktube, MaxBooking, en janvier 2016. Son style extraverti n’a d’égal que son enthousiasme à parler livres avec les internautes et partager ses coups de cœur. D’un naturel désarmant, Maxim fait passer son message sans compromis : loin d’être un devoir, lire est amusant. Il s’adresse à ses abonnés, comme à des amis, et ça marche. Ma propre PAL en a pris un coup !

 

___________________________________________

     Si vous aussi, vous suivez des booktubeurs québécois, et qu’ils ne sont pas cités ici, n’hésitez pas à en faire part dans vos commentaires. Plus on partage, plus on lit !

 

©Agence Littéraire Laëns 2016

Advertisements